Association SALEM
Vous êtes dans : Accueil / Travail dans les Kalrayan hills

TRAVAIL dans les KALRAYAN HILLS

ANTO DANS LES COLLINES : UN TRAVAIL DE LONGUE HALEINE
C’est en 1994 qu’Anto, le travailleur social rémunéré par notre Association s’installe avec sa femme Noëlle Mary et ses enfants dans la petite ville de Thumbal, à 70 Km à l’est de Salem. Thumbal est située aux pieds d’un grand plateau : les Chinna Kalrayan Hills où vivent des populations tribales « les Malayalis ». Ces agriculteurs sont très souvent maintenus en marge de la société économique et politique indienne et ils vivent dans le plus grand dénuement. La forêt autrefois très dense sur ce plateau a été surexploitée par les indiens « de la plaine » et les terres ainsi mises à nu ont subi une profonde érosion. Les paysans ne pouvant plus vivre des cultures déjà bien maigres ont choisi l’exode vers les villes, un mirage pour la plupart d’entre eux et bien souvent une seule issue, la mendicité.
C’est pour limiter voire arrêter cette exode qu’Anto a développé plusieurs chantiers

  • L’élimination des cailloux et la mise en terrasses des champs complétées par la mise en place de systèmes d’irrigation. Les terres ainsi stabilisées et plus faciles à travailler ont pu être remise en valeur.
  •  
  • Le retour à des techniques agricoles écologiques dans une perspective de développement durable : assolement en remplacement de la monoculture du manioc, recherche et utilisation de semences locales adaptées aux terrains au lieu de l’achat à des firmes américaines de graines souvent génétiquement modifiées , fabrication de compost permettant de limiter l’emploi d’engrais chimiques…
  •  
  • Edification de retenues d’eau permettant l’irrigation des cultures et l’approvisionnement de villages.
  •  
  • Développement de l’élevage de chèvres apportant un complément de revenu mais surtout lait et protéines aux enfants.
  •  
  • Création de programme de micro-crédits gérés par des coopératives de femmes
  •  
  • Retour à une médecine par les plantes par le biais d’une éducation des femmes à la recherche et l’utilisation de plantes médicinales traditionnelles

Ces chantiers se sont appuyés sur un travail intense d’éducation associant enfants et parents et impliquant volontairement les femmes, en général plus sensibles et actives à développer ces approches. Le centre de ces activités est situé à Aruna, petite bourgade proche de Thumbal où l’Association a édifié une maison communale, lieu de rencontres et d’échanges des populations locales.
Anto dispose désormais d’une équipe de trois travailleurs, rémunérés par l’Association pour encadrer ces actions.